Qu’est-ce qui est mis en lumière ?

Qu’est-ce qui est mis en lumière ?

Van Maerle se veut rassurant : "Ça se passe généralement bien avec les voitures modernes. Les pannes possibles qui sont principalement liées à la batterie, l’allumage et les bougies de préchauffage ont déjà été revues en hiver. Selon mon expérience, ce sont surtout les gaz d’échappement, les amortisseurs, mais aussi certaines parties du système de freinage qui souffrent avant tout du sel. S’il y a des réparations importantes, on s’en occupe rapidement ici."

Que peut-on revoir encore ?

“La révision générale s’apparente à un nettoyage de printemps de première importance, mais nous remettons aussi les voitures en condition pour la nouvelle saison. Ça augmente nettement le plaisir de conduite, affirme le garagiste Midas. Les différents niveaux, l’état des essuie-glaces et du liquide lave-glace, le montage des pneus d’été, et un contrôle général du moteur… C’est notre habitude de revoir tous ces points. La plupart sont d’ailleurs inclus dans les prix de notre entretien. Beaucoup de clients nous demandent aussi de préparer l’airco pour les jours plus chauds. Et s’il y a d’autres points à revoir, c’est toujours, et d’abord, en concertation avec le client. "

Les surprises sont donc à exclure ?

Van Maerle sourit : "La plus grande surprise, c’est le sentiment de souplesse dans la conduite après le contrôle. Le client a la sensation que nous avons tiré littéralement sa voiture de la torpeur de l’hiver. En plus, c’est assez rassurant de savoir que toutes les parties vitales du véhicule fonctionnent de façon optimale. Ce n’est pas seulement une question de sécurité et de confort accrus, c’est aussi une consommation de carburant réduite."
Le professionnel Midas paraît heureux de son atelier, ici tout semble rangé pour l’arrivée du printemps. "Je suis content que l’hiver ne soit plus dans notre garage, conclut-il. Travailler avec toute cette neige et cette glace n’a pas toujours été agréable. Et puis, on préfère accueillir nos clients chaleureusement !"