Malgré la situation actuelle, nos garages restent OUVERTS dans le respect des règles sanitaires.

Contrôle technique : Comment le préparer au mieux


Afin de garantir votre sécurité sur la route, tous les véhicules doivent être en règle d'un point de vue technique. Voilà pourquoi un passage régulier au contrôle technique est obligatoire pour de nombreux conducteurs automobiles. Vous appréhendez peut-être les temps d'attente et les frais engendrés ? Raison de plus pour bien vous préparer !


L'INVITATION


L'invitation à vous rendre dans le centre de contrôle technique parvient dans votre boîte aux lettres environ un mois à l'avance.

N’attendez pas le dernier moment pour faire vérifier votre véhicule. Sachez que si celui-ci est présenté à temps (min. 2 semaines avant la date d’échéance mentionnée sur le précédent certificat d’inspection) mais fait l’objet d’un rejet, votre véhicule se verra attribuer un certificat de contrôle rouge à « validité limitée » avec obligation de représentation dans les 15 jours.

Autre cas de figure, le véhicule peut recevoir un certificat de contrôle rouge avec mention "interdit à la circulation". Toute personne se présentant trop tard au centre de contrôle est tenue de payer un supplément.


LA PRÉPARATION


Lorsque vous vous présentez, veillez à emporter tous les documents requis : votre certificat de conformité, certificat d’immatriculation, la carte d’assurance verte, votre précédent certificat du contrôle technique, si applicable, et votre invitation à passer le contrôle technique. Si vous n'avez pas dans votre voiture un certificat de contrôle technique valable, vous risquez une amende. Vérifiez à l'avance que votre voiture est vide et propre, que les sièges ne sont pas rabattus, que les sièges enfants ont bien été retirés, que les ceintures de sécurité sont attachées et que les pneus sont à la bonne pression.


LE CONTRÔLE


Lors de ce contrôle technique périodique, le contrôleur vérifie si votre véhicule répond à toutes les exigences légales. Différents éléments essentiels sont vérifiés : 

  • Votre voiture est identifiée : votre plaque d'immatriculation et votre numéro de châssis.
  • Les gaz d’échappement sont contrôlés afin de voir s'ils sont nuisibles pour l'environnement.
  • Le système de freinage complet, ainsi que l'état des pneus, des roues et des essieux sont également vérifiés.
  • Le contrôleur veille à ce que votre visibilité soit optimale (vitrages, rétroviseurs) et que vos feux fonctionnent correctement.
  • Enfin, la direction, la suspension, le châssis et la carrosserie sont vérifiés.

La plupart des véhicules sont refusés à la suite d'un défaut à la direction, à la suspension, aux feux ou aux freins.

Si c'est votre cas, vous devez résoudre le problème, puis passer à nouveau au contrôle technique. Nous vous conseillons dès lors de vous y rendre bien à temps. Si vous avez un accident avec une voiture qui n'est pas passée à temps au contrôle technique, votre société d'assurances peut vous obliger à payer les frais. Vous risquez alors de devoir débourser des sommes importantes.


Ne tardez donc pas pour avoir encore le temps de réparer votre voiture, mais essayez plutôt de prendre rendez-vous dans un garage pour un entretien avant de passer au contrôle technique. Vous éviterez ainsi de devoir vous y rendre une deuxième fois à cause d'un petit défaut.


DÉCOUVREZ PLUS DE TRUCS ET ASTUCES SUR LE CONTRÔLE TECHNIQUE


Quand dois-je passer mon contrôle technique ?

Quels sont les points de contrôle du contrôle technique ?

Contrôle technique allégé pour les véhicules d'occasion


NOTRE RECOMMANDATION PRODUIT


Midas vous propose un pré-contrôle technique pour 38 €, qui passe en revue tous les points du contrôle technique. Nos techniciens vous remettent ensuite un rapport détaillé, et vous fournissent un devis gratuit si certaines pièces sont à changer.