Malgré la situation actuelle, nos garages restent OUVERTS dans le respect des règles sanitaires.

Le rôle du FAP (filtre à particules) sur les émissions polluantes


Devenu obligatoire sur les véhicules diesel neufs depuis le 1er janvier 2011, et monté progressivement sur certains modèles depuis septembre 2009, le filtre à particules est un dispositif conçu pour emmagasiner les particules fines, réputées cancérigènes, contenues dans les gaz d’échappement d’un moteur diesel. Une fois collectées dans le filtre, les particules sont détruites : elles sont brûlées et réduites en cendres.


Il existe plusieurs types de filtres à particules. Dans les nouvelles voitures diesel, le constructeur prévoit de série un filtre à particules de la nouvelle génération qui retient plus de 90% des poussières fines. Les véhicules diesel plus anciens sont équipés d'un filtre à particules première génération qui peut retenir de 30 à 70% des poussières fines. Le filtre à particules est alors monté le plus près possible du moteur dans le circuit d'échappement.

 

SIGNES D'USURE / RISQUES

 

Lors de longs trajets en voiture sur autoroute, la régénération s'effectue de façon régulière et automatique.


Sur des trajets plus courts, il en va autrement car le moteur diesel n'a pas assez de temps pour chauffer suffisamment. De ce fait, le carburant n'est pas consumé de manière optimale et le moteur dégage davantage de particules de suie. Ainsi, le filtre à particules est plus rapidement saturé. En outre, celui-ci ne peut pas atteindre une température suffisamment élevée, ce qui empêche le cycle de régénération de s'enclencher. Par conséquent, lors de trajets courts, le filtre à particules s'encrasse et la puissance du moteur peut diminuer.


Dans ce cas, sur une voiture avec filtre à particules fermé, le calculateur de bord peut même délivrer un message d'erreur et vous recommander d'aller au garage pour effectuer une réparation. Le garagiste doit alors vider le filtre à particules en forçant un cycle de régénération. L'inconvénient, c'est qu'une régénération forcée peut causer une dégradation du filtre à particules, surtout lorsque cette opération est réalisée de façon tardive ou répétée. De toute façon, la durée de vie de votre filtre à particules s’en trouve réduite.


Avec un filtre à particules ouvert, le filtre ne s'encrasse pas car les suies et les poussières peuvent encore être éliminées. Evidemment, le filtre ne pourra plus intercepter les poussières. Les voitures diesel qui sont surtout utilisées pour des déplacements courts sont particulièrement sensibles à ce problème, ce qui génère inévitablement des dépenses d'entretien.


Un mauvais fonctionnement du filtre à particules peut, par conséquent, causer des dommages importants sur d'autres éléments de votre voiture : turbo, catalyseur, etc.


 

NOS CONSEILS D'EXPERT

 

Les FAP 1ère génération (années 2000) doivent être remplacés à entre 80.000 et 120.000 km, contre entre 240.000 et 300.000 pour ceux de dernières générations.

Un diagnostic électronique peut s'avérer nécessaire afin de détecter les dysfonctionnements du FAP.


NOTRE RECOMMANDATION PRODUIT


Découvrez toutes les informations liées au contrôle et au remplacement du filtre à particules sur notre page prestation FAP.